Traverser la frontière et arriver en Bulgarie : paroles de réfugiés

Une légende raconte que la petite ville de Harmanli n’a pas besoin de voyager, car c’est le monde qui vient à elle… Située dans le sud de la Bulgarie, à quelques kilomètres de la frontière turque, cette bourgade s’est habituée au défilé des camions remplis de marchandises, en provenance d’Asie et se dirigeant vers l’Europe. Depuis deux ans arrivent aussi des hommes, des femmes et des enfants. Ils fuient la guerre ou la misère. Cachés dans des semi-remorques, ou simplement à pied à travers les collines, ils tentent de traverser la frontière.

 

Ce texte est la traduction (assurée par Cristina Del Biaggio) d’un reportage audio en italien diffusé par RSI et que l’équipe de visionscarto.net a adapté pour son site. Vous pouvez lire le reportage ici: Traverser la frontière et arriver en Bulgarie : paroles de réfugiés ou l’écouter ici: Bulgaria, l’altra cortina di ferro.